Bridgestone DriveGuard, une innovation dans l’industrie du pneu

Bridgestone a annoncé la sortie d’un modèle de pneu unique en son genre : la Bridgestone DriveGuard. Cette dernière est la réponse aux nombreux problèmes liés aux pneus, encourus par les automobilistes. Et en tant que leader mondial de l’industrie du pneu, la compagnie prouve ainsi sa capacité à surprendre encore plus ses clients.

Bridgestone DriveGuard

Bridgestone lance un nouveau modèle de pneu : DriveGuard

Des chiffres inquiétants

Avec sa nouvelle création, la compagnie Bridgestone essaie de résoudre les problèmes de crevaisons et de pneus endommagés, très souvent encourus par les automobilistes. En effet, des statistiques ont révélé qu’environ 60 % des automobilistes ont eu une crevaison ces 4 dernières années. Aussi, 23 % de ces crevaisons ont eu lieu à la nuit tombée et plus de 50 %, dans des endroits à accès difficiles. Par ailleurs, 74 % des conducteurs victimes de crevaison ont besoin d’aide et plus du tiers ne sait pas comment utiliser le kit de mobilité correctement. 72 % des femmes ne changent pas le pneu crevé elles-mêmes. Aussi, plus de 80 % des conducteurs s’inquiètent de leur sécurité après une crevaison et 93 % ont estimé qu’ils ont perdu jusqu’à 3 heures de temps à cause d’une crevaison. L’infographie est à retrouver en fin d’article.

Une solution pour tout

Pour réduire ces statistiques, Bridgestone, le leader mondial du pneumatique, a mis au point un modèle unique de pneus : Bridgestone DriveGuard. Il a été conçu pour toutes les voitures particulières équipées du système de surveillance de la pression des pneus TPMS. En effet, le nouveau bijou de la famille Bridgestone tient son unicité de sa capacité à s’intégrer à toutes les voitures sans tenir compte de la marque ou du modèle, du moment que celles-ci soient équipées du TPMS. Ce qui lui offre donc une possibilité de s’intégrer à plus de 32 millions de véhicules. Par ailleurs, DriveGuard est muni d’un système unique de refroidissement de haute technologie à ailettes ainsi que des flancs renforcés et optimisés, comme expliqué dans la vidéo ci-dessous. Ceci offre la possibilité de garder le contrôle du véhicule et de continuer le trajet en sécurité sur une distance de 80 km en allant avec une vitesse de 80 km/h, après une crevaison. Ainsi, le conducteur pourra conduire en toute tranquillité jusqu’à un garage. Par ailleurs, DriveGuard est constitué d’une nappe de carcasse en polyester, qui lui permet de résister à la chaleur, augmentant ainsi sa durabilité. Aussi, le pneu est doté de nano Pro-Tech, qui réduit la friction entre les molécules de carbone et par conséquent, la production de la chaleur. Sur chaussée humide, le DriveGuard offre un excellent contrôle avec une distance d’arrêt raccourcie, un meilleur contrôle dans les virages et une parfaite résistance à l’aquaplaning. Pour finir, le DriveGuard promet un confort optimal avec son nouveau design, sa conception avec des matériaux légers et sa souplesse améliorée proche de celle des pneus standards.

Une bien meilleure sécurité sur la route

Grâce à ses performances, le DriveGuard offre une meilleure sécurité pour les conducteurs. Son adhérence aux chaussées humides et sa stabilité lui ont d’ailleurs permis d’obtenir une excellente place au test conduit par le TUV Sud. Aussi, le bijou de la famille Bridgestone a obtenu d’excellents résultats d’étiquetage des pneumatiques européens, du EU tyre Label avec une note A pour performance sur route mouillée et une note C pour résistance au roulement.

Bridgestone DriveGuard

Author: Jonathan

Passionné d'automobile et de 2 roues, je prend plaisir à partager ma passion à travers divers sites et blog auto. Sur BlogPneu.com, je vous fais découvrir les dernières nouveautés et conseils autour des pneumatiques. Vous pouvez me suivre sur Google +

Share This Post On

1 Comment

  1. Bonjour, Pour ma part ce type de pneu n’est pas du tout au point en terme de longévité.4 pneus neufs montés et équilibrés sur un Gd C4 Picasso 110 HDI BMP6, pas vraiment le genre de voiture de rallye ou pour faire de démarrage en faisant patiner les pneu. Bref, 7153 KM parcourus et constat d’usure après expertise Brdgestone, usures 65% à l’avant et 50% à l’arrière ( NORMAL ) pour info, même auto montée en Michelin 45 000 à l’arrière et 65 000 à l’avant et afin d’être plus précis, monte d’origine 215 55 16 94 V, monte en Brige 97 W pour une longévité normalement accrue, Ceci dit je suis repassé en Michelin. nota, je suis responsable d’un garage Citroën avec un peu d’expérience dans l’automobile et le pneumatique.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *