Comment vérifier l’usure d’un pneu de voiture ?

L’état des pneus joue beaucoup dans la sécurité sur la route. Des pneus mal montés ou mal gonflés sont aussi dangereux que les pneus usés. L’usure est souvent négligée par les conducteurs, ou mal calculée. Il est cependant primordial de faire régulièrement une vérification, opération facilitée par des outils accessibles et pratiques.

Le témoin d’usure

témoins usure pneu

Exemple de témoin d’usure sur un pneu Michelin

Sur toute la surface des pneus, on y trouve de petites protubérances. Elles sont placées au niveau des rainures et sont espacées de quelques centimètres. C’est la méthode la plus simple pour vérifier l’usure des pneus, elle ne requiert aucun matériel particulier. Les témoins sont en outre localisables grâce à un repère (voir image). Le principe est simple : il suffit d’observer l’état des témoins sur la bande de roulement et au besoin les toucher. Pour une meilleure vue, il faudra garer la voiture sur une aire dégagée et braquer les pneus pour avoir un meilleur accès. Si la surface du pneu est au même niveau que celui du témoin, il est temps de changer de pneus et rapidement. Ce dernier est par contre en état si son niveau est supérieur à celui du témoin.

Le vérificateur de sculpture

jauge profondeur pneu

Une jauge de profondeur vous permettra de savoir la profondeur de sculpture

L’usure des pneus peut être aussi mesurée d’après leur structure, principalement sur les rainures. Grâce un petit outil appelé jauge, il est possible d’avoir une idée exacte du degré d’usure. À l’état optimal, un pneu doit avoir une hauteur de sculpture de 1,6 millimètre sur toute la surface. Avec l’outil, il suffit de vérifier la profondeur à différents endroits des pneus. Lorsque le niveau d’usure de la sculpture est égal à celui du témoin, il est temps de changer de pneumatique. À noter que la jauge est un outil très facile à utiliser. Elle est en outre disponible dans tous les centres auto pour une somme modique.

Images : Michelin

Author: Jonathan

Passionné d'automobile et de 2 roues, je prend plaisir à partager ma passion à travers divers sites et blog auto. Sur BlogPneu.com, je vous fais découvrir les dernières nouveautés et conseils autour des pneumatiques. Vous pouvez me suivre sur Google +

Share This Post On

5 Comments

  1. Bonjour au questionnaire auto école on me parle de témoins d’usure et puis de repère d’usure: j’aimerais être sûr. Le témoin est sur la bande de roulement et le repère c’est le bibendum par exemple ?
    Merci d’avance.
    Cordialement

    Post a Reply
      • Les questions sont pourtant formulées ainsi: quel est le témoin et le repère. Avec une photo exemple qui nous demande de préciser entre le bibendum et le petit « carré » sur la bande de roulement.

        Post a Reply
        • Avez-vous cette photo d’exemple ? J’image qu’il doit alors s’agit du repère qui indique où se trouve le témoin d’usure.

          Post a Reply
          • Non malheureusement je n’ai pas la photo exemple… Ils entourent le bibendum et aussi le témoin sur la bande de roulement et précise qu’un,est un repère,l’autre,un témoin. J’ai fait la faute deux fois donc je ne pourrais même pas assurer ce que je dis mais je pense que le repère est le bibendum et le témoin la bande de roulement.
            Merci en tout cas !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Hankook Ventus S1 evo² en première monte sur la BMW Série 4 coupé | Blog Pneu - […] a été faite aussi en raison des résultats de tests montrant qu’au fur et à mesure que le pneu…
  2. Aquaplaning : une des raisons des accidents de la route | Blog Pneu - […] flaques d’eau en les contournant plutôt que de glisser au-dessus. Enfin il est indispensable de contrôler régulièrement l’état des…
  3. Aliapur 10 ans : la société de l’élimination des pneumatiques usagés | Blog Pneu - […] ces 10 années Aliapur a engagé des partenariats avec des cimentiers marocains qui manquaient de pneus usagés. Aujourd’hui c’est…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *