Nos conseils pour que votre voiture résiste à l’hiver

L’hiver traîne en longueur et vous remarquez que votre voiture peine à tenir la route ? La prudence est de mise, si l’on veut s’éviter des dommages trop graves, qui nécessitent des réparations coûteuses. Quels sont les bons réflexes à adopter pour que votre voiture survive sans encombre jusqu’à la fin de la période froide, et que vous puissiez l’utiliser sans rencontrer de problème ?

pneu hiver en ville

Bien « habiller » votre automobile pour les temps rudes

Avant toute chose, un équipement adapté est nécessaire. Dès lors que les températures passent en dessous des 7°C de manière durable, munissez votre auto de pneus hiver. Les précipitations régulières, le froid, la neige et le verglas durcissent alors la gomme des pneus classiques, ce qui amoindrit beaucoup leur capacité d’adhérence au sol. Les pneus hiver sont spécialement conçus pour s’adapter à tout type de route difficile, car ils sont fabriqués à partir de matériaux résistant au froid. À des températures basses, leur gomme reste souple, ce qui leur permet de préserver une adhérence maximale.

Pour une sécurité optimale sur les certaines routes, vous pouvez doubler vos pneus hiver de chaînes, en particulier si vous empruntez des routes de montagne très enneigées.
De plus, ajoutez de l’antigel dans le liquide de lave-glace et veillez à ce que son niveau soit toujours suffisant, avant de prendre le volant. Pensez aussi à vous procurer une raclette pour dégivrer plus facilement et rapidement votre par-brise.

Quelle conduite adopter pendant la période hivernale ?

Après vous être assuré que votre voiture possède bien tous les éléments nécessaires pour parer le froid et les intempéries, vous pouvez alors prendre la route sans lui causer de gros dégâts. Mais attention : au vu des conditions météorologiques changeantes et d’un sol plus dangereux, il est important d’avoir une vigilance à toute épreuve au volant et de respecter quelques règles de conduite pour écarter tout danger.

De manière générale, évitez à tout prix les freinages brusques, qui peuvent entraîner des glissements imprévus. Privilégiez un rythme de conduite moins soutenu et plus souple, et élargissez vos distances de sécurité. La distance de freinage à surveiller varie grandement, selon que vous roulez sur sol sec, mouillé ou verglacé. Vous pouvez calculer les temps et distances d’arrêt idéaux selon votre vitesse, en cliquant ici. Cette infographie très utile (voir plus bas), regroupe également les chiffres clés à avoir en tête lors de vos trajectoires sur des routes moins fiables.

calculateur distance freinage

Calculateur de distance de freinage en fonction de la route

Et que faire une fois que l’hiver est fini ?

À l’arrivée du printemps, votre automobile a besoin de changer à nouveau d’équipement. Les pneus hiver ne sont plus adaptés, car ils s’usent plus rapidement sur sol entièrement sec. Dès lors que les températures repassent au-dessus des 15°C, leur caoutchouc devient trop tendre et se dégrade rapidement. C’est pourquoi il importe de passer aux pneus été dès le début des beaux jours, qui disposent de moins de rainures et d’une gomme plus dure.

N’oubliez pas d’effectuer un contrôle printanier, pour vérifier que votre voiture a bien tenu le coup pendant l’hiver. Si elle a subi certains dommages, effectuez les réparations correspondantes le plus vite possible, afin d’éviter que son état se dégrade et que les frais d’entretien ne s’additionnent.

Risques conduite en hiver

Infographie sur les chiffres des risques en hiver

Source : www.vendezvotrevoiture.fr

Author: Jonathan

Passionné d'automobile et de 2 roues, je prend plaisir à partager ma passion à travers divers sites et blog auto. Sur BlogPneu.com, je vous fais découvrir les dernières nouveautés et conseils autour des pneumatiques. Vous pouvez me suivre sur Google +

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *